Qui suis je ?

En parallèle de cette formation, je retombe sur le livre « Le chamane et le psy ». Cette fois, je me mets en quête d’un praticien et reçois mon premier soin chamanique. C’est un moment extraordinaire, je fais l’expérience de ressentis physiques inédits. Une nouvelle porte s’ouvre pour moi, celle de l’invisible. Je suis émerveillé. Je décide de me former aussi au chamanisme, non seulement pour comprendre ce monde, mais aussi parce que je prends conscience de ma grande sensibilité kinesthésique et de mon lien au monde invisible. Je me forme dès 2015 auprès de Laurent Huguelit au sein de la Foundation for Shamanic Studies (FSS).

 

Je reconnecte alors avec mes capacités d’hypersensible, qui deviennent des alliées : je vois mes capacités psychiques, perceptions et sensations se déployer. La pratique chamanique me permet de les développer et me fait prendre confiance dans la réalité des informations que je capte dans les plans subtils. Elle me permet également de vivre des libérations émotionnelles et nettoyages importants, qui m’aident à lever des blocages liés à mon enfance.

     Hypersensible depuis l’enfance, dyslexique, j’ai souvent eu, étant jeune, le sentiment de ne pas pouvoir m’intégrer au monde actuel. A 19 ans, me sentant perdu  je décide de partir en voyage en Australie.

 

Avant de partir, je tombe sur un livre : « Le chamane et le psy – un dialogue entre deux mondes », de Laurent Huguelit et Olivier Chambon. J’y découvre une vision du monde qui est pour moi une révélation : il existe un monde invisible et il a autant de réalité que le monde ordinaire.

 

Je cherche alors à rencontrer un chamane mais je n’y arrive pas avant le départ. En cours de ce voyage, je fais une rencontre qui me met sur la voie de la Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC). Je fais quelques recherches et ce que je découvre m’interpelle : l’essence de la MTC est de comprendre la cause d’un problème de santé et de travailler sur elle plutôt que seulement sur les symptômes. Cela fait écho en moi. De retour en France, je m’inscris au CEDRE (Collectif Etude Développement et Recherche en Ethnomédecine), y suis une formation de 5 ans en MTC et ouvre mon cabinet en 2017.

 

33083984_10214752948844591_8252955542469

Ce gros travail de soins énergétiques est complété par l’approche du Thetahealing®, que je découvre en 2018. Il s’agit d’une technique américaine innovante qui associe des tests kinésiologiques à un état de conscience modifié pour libérer les croyances limitantes et procéder à des « reprogrammations » qui permettent un alignement durable.

 

Je commence à me former à cette technique, grâce à laquelle je vais encore plus loin dans le travail de libération et de nettoyage. Mes perceptions s’ouvrent encore, et de clair-ressentant, je deviens aussi clair-voyant. Je développe ma capacité à communiquer avec mon inconscient, celui d’autres personnes et l’inconscient collectif. J’apprends à faire des canalisations pour poser des questions et recevoir des réponses de mon Moi-supérieur, de celui des autres et de la « Source ».

 

Je commence rapidement à intégrer cette approche dans ma pratique thérapeutique car elle permet de travailler directement au niveau de l’inconscient.

A travers tout ce parcours, j’ai pu vivre des libérations intérieures profondes et développer mon discernement, remettre mon esprit et ma capacité intellectuelle à leur juste place, me reconnecter à mon corps, à mes sensations, à mes perceptions, et développer une plus grande connexion à mes émotions.

 

Cet équilibre intérieur plus fort m’a donné des bases solides, une nouvelle structure intérieure, qui me permet non seulement d’approfondir le nettoyage de tout ce qui m’empêche d’être aligné durablement, mais aussi d’accompagner celles et ceux qui le souhaitent sur ce chemin, en les aidant à se libérer de leurs blocages et à se reconnecter à leur essence.

 

C’est dans cette intention que je vous accueille en séances individuelles dans mon cabinet Parisien depuis 2017 ou à Rennes depuis 2021. Je propose également un accompagnement à distance.